Psychiatrie de Secteur à l'Hôpital Général

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Introduction Programme 2022

Envoyer Imprimer PDF

Présentation de l’irema

L’IREMA (Institut de recherche et d’enseignement en addictologie) est une association indépendante, créée en 1987, afin de promouvoir la prévention et la clinique des addictions dans la formation continue des professionnels exerçant dans le champ sanitaire, social ou médico-social.

Les activités de l’IREMA interrogent aussi bien les consommations de substances psychoactives que les addictions comportementales. Sa réflexion sur les usages (de l’expérimentation à la dépendance) ainsi que sur la réduction des risques et des dommages s’inscrit dans une approche bio-psycho-sociale.

Chacune de ses actions de formation articule ces trois niveaux de connaissance grâce à des apports théoriques pluridisciplinaires et permet aux participants de se les approprier au cours d’échanges sur les pratiques professionnelles.

Notre conception de l’accompagnement et du soin en addictologie est fondée sur une attention particulière portée à la singularité de l’individu et la complexité des relations humaines.


Présentation de l’association psychiatrie de secteur à l’hôpital général

L’association Psychiatrie de secteur à l’hôpital général a été fondée, en 1982, afin de développer des actions de formation pour les personnes travaillant dans, ou avec, les secteurs de psychiatrie rattachés aux hôpitaux généraux.


Charte pédagogique

Toute formation dispensée par l’IREMA et l’association Psychiatrie de secteur à l’hôpital général est élaborée et réalisée dans le respect des principes suivants :

Qualité des intervenants

Le bureau de l’association Psychiatrie de secteur à l’hôpital général et l’équipe pédagogique de l’IREMA prennent en charge la conception et l’ingénierie de la formation :

  • Définition des objectifs de la formation selon les besoins professionnels identifiés dans le champ de la psychiatrie et de l’addictologie et des différents domaines du sanitaire, social et médico-social en rapport avec la psychiatrie et l’addictologie.

  • Conception du projet de formation.

  • Identification des formateurs en capacité de répondre à ces objectifs.

  • Accompagnement des formateurs dans l’élaboration de leurs supports pédagogiques et la définition de leurs méthodes et outils pédagogiques.

  • Liaison entre les formateurs et suivi du groupe de participants pour garantir une bonne progression pédagogique.

Des formateurs spécialisés, praticiens de la thématique demandée, conduisent et animent l’action de formation en apportant leurs savoirs méthodologiques et cliniques.

Variété des méthodes pédagogiques

Tout au long de la formation, l’alternance entre apports théoriques, sollicitation des connaissances des participants et échanges sur les pratiques professionnelles favorisent une montée en compétence active et participative.

Mise à disposition de ressources pédagogiques

Chaque participant reçoit un exemplaire des supports pédagogiques utilisés par les formateurs, sous format numérique ou papier, à la suite de la formation.

Suivi et évaluation de l’action de formation

Lors de chaque demi-journée, une feuille d’émargement est signée par les participants et l’intervenant. À l’issue de la formation, une copie de cette feuille est adressée au commanditaire et chaque participant reçoit une attestation de suivi de cette formation.

En fin de formation, l’intervenant propose un échange libre avec les participants. Dans les trois jours suivant la formation, les participants reçoivent, à leur adresse courriel, un lien leur donnant accès à un questionnaire d’évaluation (autoévaluation des acquis professionnels et appréciation de la prestation fournie). Le recueil de l’avis des participants et l’analyse de ce questionnaire permettent de mesurer l’atteinte des objectifs et participent aux processus d’amélioration continue de l’IREMA.


Contexte

Il est connu de tout professionnel de l’accompagnement et du soin que les demandes d’aide des patients font échos aux évolutions sociales et politiques d’une société.

En 2022, alors que le monde fait face à une pandémie et que les enjeux financiers sont toujours plus présents dans l’organisation de l’activité sanitaire, de nombreux professionnels ressentent la nécessité d’interroger les évolutions dans les pratiques du soin et de l’accompagnement en regard de leur éthique.

Les retours d’expérience proposés par les intervenants, au cours de cette formation, seront le socle d’échanges avec les participants sur les pratiques. Il permettront de soutenir une réflexion éthique, indispensable au bon encadrement de l’évolution de ces pratiques.


Public et objectifs de la formation

Public et prérequis

Cette formation est destinée à un public pluridisciplinaire (médecin, IDE, intervenant social, psychologue, secrétaire). Aucun prérequis n’est nécessaire.

Objectif général

  • Renforcer la réflexion éthique des professionnels de l’accompagnement et du soin face aux évolutions de leurs pratiques professionnelles.

Objectifs opérationnels

  • Découvrir des expériences d’accompagnement et de soin innovantes.

  • Savoir repérer les questionnements éthiques qui en découlent.

  • Être en capacité de faire ensuite évoluer ses pratiques dans son propre contexte professionnel.


Intervenants

BOYER Jean-Paul, médecin-psychiatre.

DELORENZI Joëlle, médecin-psychiatre.

FERNANDEZ Isabelle, directrice du CAARUD, association Visa 94.

MARIEL Geoffrey, psychologue.

MASSY Ariane, psychologue.

PANNETIER Pascal, médecin-psychiatre.

PARRIAUD Anne, médecin-psychiatre.

PROVOOST Éloïse, médecin-psychiatre.

ROCOURT Nadège, coordinatrice du projet « Jeune vulnérable, conduites addictives et RDR », association Visa 94.

VATANI Navid, médecin-psychiatre.




Mise à jour le Samedi, 26 Février 2022 11:22  

Identification